Colmar : toute la richesse de l’Alsace en un seul endroit !

Colmar : toute la richesse de l’Alsace en un seul endroit !

Au cœur de l’Alsace, Colmar est l’une des villes touristiques les plus réputées de cette région : maisons à colombages, canaux romantiques, fenêtres fleuries, dédale de ruelles pavées, gastronomie… Venez, on vous emmène dans la « capitale des vins d’Alsace » !

Colmar : toute la richesse de l’Alsace en un seul endroit !

Colmar, le long de l’eau

Au sein de la plaine d’Alsace, Colmar est traversée par la Lauch et ses affluents (le Brennbaechlein, le Muhlbach, le Sinnbach, le Gerberbach et la Thur) qui irriguent de nombreux quartiers. La présence de l’eau se révèle être un atout de charme !

La Petite Venise

Quartier qui qui doit son nom à l’alignement original des maisons de part et d’autre de la rivière Lauch, la Petite Venise est incontestablement l’un des joyaux de Colmar, l’occasion d’admirer les berges et maisons à colombages qui caractérisent l’architecture alsacienne.

Vous pouvez notamment faire cette visite en barque : un moyen original de découvrir Colmar au fil de l’eau et de profiter de paysages seulement visibles depuis un bateau !

Colmar : La Petite Venise

Le quai de la poissonnerie

Au bout de la Petite Venise, le quai de la poissonnerie fut le cœur vivant de la pêche à Colmar (les pêcheurs y vivaient et y vendaient leurs poissons). Désormais, c’est l’une des rues les plus typiques de la ville, incontournable de toute visite !

Colmar, par ses ruelles et son architecture

Se promener (voire se perdre dans le dédale de ruelles) dans le centre-ville de la préfecture du Haut-Rhin est la certitude de tomber sur des joyaux architecturaux. Citons la maison Pfister avec ses colombages, oriel et peintures murales, le Koïfhus (ancienne douane) qui est l’un des plus vieux bâtiments publics de la ville, la maison Adolph, la Maison des Têtes (dans un style renaissance allemande, avec pas moins de 106 têtes ou masques grotesques qui ornent une riche façade sur laquelle s’élève un oriel de 3 étages)…

Colmar, par ses ruelles et son architecture

La ville possède un riche patrimoine architectural religieux, avec notamment une ancienne collégiale et plusieurs couvents.

Colmar, par ses musées

La capitale des vins d’Alsace est aussi une ville remarquable pour ses musées. Voici notre sélection d’incontournables.

Le musée Unterlinden

Dans un magnifique couvent du 13e siècle, le musée Unterlinden est un musée des beaux-arts fameux pour accueillir le retable d’Issenheim : œuvre de deux grands maîtres allemands du gothique tardif, le monumental polyptyque comporte des scènes d’une intensité dramatique tout à fait exceptionnelle pour son époque.

Le musée Unterlinden

Toutefois, on se saurait réduire ce musée au retable. Les collections y sont de fait très riches, que l’on parle de peinture, de sculpture, d’archéologie ou encore d’arts décoratifs !

Le musée Bartholdi

Le musée Bartholdi met à l’honneur Frédéric Auguste Bartholdi, né à Colmar en 1834. Il est célèbre pour sa « Liberté éclairant le monde » (habituellement désignée par le terme de Statue de la liberté), le Lion de Belfort, la fontaine de la place des Terreaux à Lyon, etc.

Sur 3 niveaux, on découvre entre autres de nombreuses maquettes préparatoires aux œuvres qui ont fait la célébrité de l’artiste colmarien.

Le musée du jouet de Colmar

La préfecture du Haut-Rhin abrite l’un des 2 musées du jouet d’Alsace, nous vous en avons déjà parlé dans cet article.

Comment se rendre à Colmar ?

Colmar est très facilement accessible de l’extérieur puisque la ville est desservie par le TER 200 sur la ligne Strasbourg – Mulhouse (vous rendre à la gare de Colmar).

Dans la ville, le réseau de la Trace vous permet de circuler facilement (sachant toutefois que de nombreuses rues sont piétonnes, ce qui ne sera pas pour déplaire aux flâneurs).

Pour préparer votre déplacement à Colmar, rendez-vous sur Vialsace !

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>