Quelles évolutions pour la voiture d’ici 2030 ?

Quelles évolutions pour la voiture d’ici 2030 ?

Selon le cabinet PwC, d’ici 30 ans, le nombre de propriétaires de voitures va diminuer, mais le nombre de kilomètres par personne va augmenter. Retour sur ce paradoxe.

Les voitures : partagées

Pour PwC, plus d’un kilomètre sur trois sera « partagé » en 2030. Le partage peut prendre plusieurs formes : covoiturage, systèmes d’auto-partage (comme Citiz en Alsace), VTC – voitures de transport avec chauffeur comme Uber – (en complément des solutions plus anciennes comme les taxis ou l’auto-stop) : « on estime que d’ici à 2030, plus de 20% de ces trajets seront concernés par le partage de voiture et l’offre « à la demande » ».

Moins de propriétaires de voitures, mais plus de kilomètres

Corollaire du point précédent : le nombre de propriétaires de voiture va être amené à diminuer. Mais la tendance à une mobilité accrue, elle, va se poursuivre : « les déplacements personnels pourraient grimper de 23 % en Europe à l’horizon 2030 ».

Ainsi, on s’attend également à une hausse des immatriculations (conséquence de l’augmentation de l’usure générale des voitures liée à leur plus grande utilisation).

Le covoiturage, aussi pensé au sein des entreprises

Le covoiturage, aussi pensé au sein des entreprises

En France, pour atteindre les objectifs de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre en 2030 par rapport à 1990 et de 75 % d’ici à 2050), les établissements de plus de 100 salariés doivent avoir un Plan de Mobilité. Ce dernier vise à optimiser l’efficacité des déplacements liés à l’activité de l’entreprise, en particulier ceux de son personnel. L’une des solutions est de promouvoir les alternatives à l’autosolisme. Outre la pratique du vélo, l’adaptation des horaires de travail et l’encouragement à utiliser les transports en commun, lutter contre l’autosolisme passe aussi par le covoiturage entre collaborateurs !

Voitures autonomes et électriques

Les autres enseignements de l’étude PwC portent sur le développement des kms parcourus à bord de véhicules autonomes et l’essor des voitures électriques : 55 % des voitures pourraient être électriques en 2030 !

 

Et vous, comment imaginez-vous le futur de vos déplacements ?

 

Sources :

Un commentaire à “Quelles évolutions pour la voiture d’ici 2030 ?”

  1. ROYON-SCHULZ André

    Vu mon âge (presque 70 ans) je doute de vivre cette époque où les véhicules électriques domineront le parc automobile. Mais j’espère que les soucis de santé dus à la sédentarité pousseront nos contemporains à « se bouger », à utiliser leurs jambes et/ou les transports en commun pour se déplacer … pour leur bien et pour notre santé à tous. Quand cessera cette folie automobile qui fait que la plupart des automobiles circulent avec une seule personne à bord pour des distances ridicules? Pourquoi continue-t-on à produire des engins qui font rêver surtout les hommes jeunes en leur donnant un sentiment de puissance, de supériorité? Je me rappelle une période pas si lointaine où on affirmait haut et fort: « la vitesse, c’est dépassé! » J’évoquerai pour finir le gâchis lié à l’automobile individuelle: combien d’hectares de bonne terre disparaissent chaque année pour « fluidifier » le trafic automobile? Combien de milliards dépense-t-on pour ces infrastructures sans avenir?

    Répondre

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>