8385734841_ab9a21585c_z copie

Le pédibus : le ramassage scolaire… à pied !

Qu’est-ce que le Pédibus ?

Le pédibus (ou, dans sa version alsacienne, le Schnakebus) correspond tout simplement à un principe de ramassage scolaire… à pied !

Convivial et citoyen, le dispositif du pédibus est entièrement gratuit et nécessite quelques adultes volontaires (parents d’élèves, retraités, grands-parents…) pour accompagner, un ou plusieurs jours par semaine (le plus souvent le matin), les élèves sur le trajet domicile-école, en suivant un itinéraire précis ponctué d’arrêts « desservis » à des horaires définis. Bref, c’est comme une ligne de bus ou de tram, mais à pied !

Une école peut très bien être desservie par plusieurs lignes de pédibus.

Quels sont les avantages d’un pédibus ?

Un pédibus présente de nombreux avantages, autant pour l’école que pour les parents d’élèves et les élèves eux-mêmes :

  • Ecologie : réduction des émissions carbone et réduction des coûts liés au transport ;
  • Santé : maintien de la bonne condition physique des enfants dans un contexte où la sédentarité va croissante ;
  • Pédagogie : enseignement des règles de sécurité routière et développement de l’autonomie de l’enfant, observation de la faune et de la flore des villages, etc. ;
  • Sécurité : diminution du trafic motorisé sur les voies menant à l’école et limitation du stationnement sauvage à proximité des écoles ;
  • Société : rétablissement du contact intergénérationnel, implication dans la vie de l’école et du village/ de la ville.

 

Photo Centro Antartide

Comment mettre en place un pédibus ?

Pour mettre en place un pédibus, il faut de la bonne volonté et de l’organisation.

De la bonne volonté : un ou plusieurs parents coordinateurs vont mettre en place le projet et suivre son développement et son fonctionnement. Par ailleurs, il faut compter deux parents par jour et par ligne.

De l’organisation : les bonnes volontés vont identifier les besoins pour tracer les différents tracés des lignes qui desserviront l’école maternelle ou primaire, les différents arrêts auxquels devront se rendre les enfants (avant d’être pris en charge par le pédibus), et les horaires de passage.

Comment faire ?

  1. Constituer un groupe de parents d’élèves motivés pour la mise en place du pédibus.
  2. Identifier tous les acteurs impliqués dans le projet: parents, enfants, équipe de direction de l’école et mairie, enseignants… Il est particulièrement important de créer rapidement un dialogue avec l’ensemble des équipes enseignantes, et avec les élus et les équipes municipales en matière d’éducation, d’enfance et de transport.
  3. Encadrer le projet: les accompagnateurs doivent bien avoir une assurance responsabilité civile couvrant cette activité (ne pas hésiter à inviter les acteurs à se rapprocher de leur assureur personnel) et les enfants une assurance couvrant le trajet domicile-école. Par ailleurs, il est recommandé d’élaborer un règlement avec droits et obligations de chacun.
  4. Définir les besoins pour y répondre au mieux: une enquête auprès des parents d’élève permettra d’identifier les besoins des parents et de proposer une ou plusieurs lignes qui y répondront au mieux.
  5. Ne pas rater le lancement: marquer le coup lors de l’inauguration de la ligne (ou des lignes) de pédibus permet de renforcer la motivation et l’implication de tous !

Une variante : le vélobus

Le pédibus peut aussi être adapté en vélobus selon l’importance des distances à parcourir pour arriver à l’école et les caractéristiques du trajet ou des trajets à effectuer (présence ou non de pistes cyclables par exemple). Comme pour le pédibus, le convoi du vélobus emprunte chaque jour le même itinéraire et fait étape à certains « arrêts » prédéfinis et desservis à heures fixes.

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>