Un nouveau plan pour développer l’usage du vélo en France

Un nouveau plan pour développer l’usage du vélo en France

Le vendredi 14 septembre 2018, un nouveau plan national « vélo » a été présenté. Son objectif ? Développer la pratique du vélo par les Français. Plus concrètement : tripler la part modale de la bicyclette dans les trajets quotidiens à horizon 2024.

Quelques chiffres

Actuellement, la part modale du vélo est de 3% en France. L’objectif affiché est donc de la faire passer à 9% d’ici 2024 (la moyenne de l’Union européenne est à 7%).

Pour l’utilisation du vélo dans les déplacements quotidiens, la France pointe actuellement au 25e rang de l’Union européenne (même si certaines villes – comme Strasbourg, Grenoble et Bordeaux – sont beaucoup plus adeptes de la bicyclette avec une part modale déjà supérieure à 10%).

Les principales mesures du plan vélo 2018

Le plan vélo 2018 s’articule en 25 mesures associées à un fonds de 350 millions d’euros sur 7 ans.

Forfait mobilité durable : en remplacement de l’IKV (Idemnité Kilométrique Vélo), collectivités et entreprises pourront proposer un forfait mobilité durable (jusqu’à 400€ / an / salarié, en franchise d’impôt et de cotisations sociales [200€ dans le public]). Attention, ce dispositif ne pourra se cumuler avec un dispositif transports en commun (un salarié bénéficiant d’une prise en charge partielle de son abonnement de transport en commun ne pourra bénéficier du forfait mobilité durable) et n’a pas de caractère obligatoire.

Sécurité des cyclistes : la généralisation du double sens cyclable en milieu urbain sera encouragée (dans les rues à 50 km/h, et pas seulement à 30 km/h comme c’est le cas actuellement), à l’appréciation des maires (en cas de danger avéré), tout comme celles des sas vélos en amont des feux tricolores (aménagement cyclable se situant entre le feu tricolore et la ligne pointillée en amont de laquelle doivent s’arrêter les véhicules motorisés ; ils doivent devenir obligatoires pour les nouveaux équipements dès 2019).

Achat d’un vélo à assistance électrique (VAE) : un soutien sera apporté (les modalités ne sont pas encore précisées : pour le moment, il faut toujours se référer au bonus pour l’achat d’un VAE).

Éducation : d’ici 2022, un programme de conduite à bicyclette en toute sécurité sera dispensé avant l’entrée en classe de 6ème. Le ramassage scolaire à vélo sera aussi encouragé.

Vol de vélo : l’ambition pour prévenir les vols est de généraliser le marquage des cadres des vélos. La construction de parkings sécurisés dans les gares SNCF pourra aussi être un levier pour lutter contre ce fléau. Par ailleurs, à compter de 2019 il sera imposé un certain pourcentage de places sécurisées pour les bicyclettes lors de la construction d’immeubles et de bâtiments à usage industriel ou tertiaire, etc. (par exemple, les aménagements devront permettre le stationnement pour les vélos d’au moins 15% des salariés accueillis simultanément dans un nouveau bâtiment à usage industriel ou tertiaire).

Un nouveau plan pour développer l’usage du vélo en France

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>